(économie) La transformation digitale vas s'accélérer chez Proximus


tiré de la Libre du samedi 3 mars
auteur:P.-F.L.


Le groupe télécom a connu un exercice 2017 en croissance. Pour 2018, les chantiers ne manquerons pas.


Prosimus a respecté les objectif que Dominique Leroy avait assigné a ses troupe voici un ans, dans le cadre de la stratégie Fit for Growt. pour la troisième année consécutive, le groupe a clôturer avec un chiffre d'affaires (domestique) et un Ebitda (résultat d'exploitation) en croissance. et ce malgré un environnement pas très propice: fin du roaming, enregistrement des cartes mobiles prépayées, arrivé d'Orange sur le câble, offensive de Telenet sur des offres convergentes ..."Nous sommes parvenus malgré tout a croître et a gagné en client, se félicite Dominique Leroy, qui souligne, au passage, l'apport positif de scarlet (avec une part de marché de 5,8% dans l'internet fixe a côté des offres Proximus.

Au dela de ces bonnes performances financièreset commerciale, la CEO de Proximus a surtout mis l'accent sur les investissement et la transformation digitale du groupe. "Nous avons investi massivement dans l'optimisation de nos réseaux et l'amélioration de l'expérience client globale", a t'elle insisté. Si on inclut la prolongation des droits de la Jupiler Pro League et l'UEFA Champion League, l'investissement a dépassé la barre du milliard d'euro en 2017 (contre 949 million en 2016)

L'an dernier Proximus a notamment entamé la première phase du projet "La fibre en Belgique" dans 7 grandes villes et 72 zoning industriels. "En 2018-19, on ajoutera la fibre optique dans 17 villes et communes supplémentaires, annonce Mme Leroy. Un gros effort sera aussi fait dans les infrastructures mobiles (avec l'installation d'une nouvelles antennes par semaines) et les zones rurales, surtout wallonnes, dépourvue d'une connectivité digne de ce nom.

Nouvelles chaînes informatique

Une importante transformation aura aussi lieu au sein de l'entreprise. Les différent systèmes seront fusionnés en un seul afin d'améliorer la convivialité des services pour le client. Proximus veut aussi faire en sorte que les collaborateurs disposent, en tout temps, de toute les informations nécessaire sur un seul client. " n'as pas a devoir répéter son histoire deux ou trois fois lorsqu'il se rend en boutique, nous appelles ou prend contact avec nous en ligne." Dominique Leroy espère que cette "chaînes informatique" pour le client sera prête dans le courant de cette année.

0 commentaires

Soyez le premier à répondre!